{{{"Tarets et autres parasites"}}} théâtre musique

Infos pratiques

  • jeudi 3 juin à 21h
    à Pointis de Rivière (rendez-vous dans le gymnase)
  • entrée 10€ et 5€
    réservations en ligne ou auprès des offices de tourisme des cantons de Saint Gaudens (05 61 94 77 61) et d’Aspet (05 61 94 86 51)
  • tous publics à partir de 10 ans
  • durée : 1 heure 30

Un spectacle sur le monde de la piraterie, tout à la fois fabuleux, dérangeant et attirant, voici ce que propose la Compagnie 36 du mois, soit une dizaine de circassiens, comédiens, danseurs, musiciens...

Bienvenue à bord du « Flying revenge », trois mâts de légende ! Couteaux entre les dents et traits tirés, une bande de terribles et joyeux freaks vous accueillera sur un navire habilement transformé en agrès de cirque… pour une exploration chorégraphique, musicale et circassienne du monde mal connu et fantasmé de la piraterie !

Nourri d’abondantes recherches historiques, Emmanuel Audibert (metteur en scène de la compagnie) s’est approprié tous les paradoxes de cet univers riche de mystères pour n’en retenir que la part « universelle », les questions sociopolitiques inhérentes à une âpre vie à bord.

Loin de la caricature (des seules images de pillages de bateaux) et dans un troublant parallèle avec le monde du spectacle, Tarets et autres parasites met le cap sur le périple d’un équipage, ses radicalités, ses rapports aux autres, ses entourloupes et ses joutes d’insultes, mais aussi et surtout sur le choix assumé d’une vie autre, répondant à des règles « à la marge »… Ces flibustiers agitateurs des mers, abandonnés de tous et parias d’une société, sont amoureux de l’extrême, à la recherche d’un monde nouveau et n’ont qu’une devise : « Une vie courte mais joyeuse ! ».

Pour vous remettre (ou vous préparer à) des émotions fortes, rien de tel qu’un petit détour par le Bistronomade, où vous boirez directement au tonneau en vous rassasiant des trésors culinaires pillés dans les fonds de cales ! Réservation conseillée au 05 61 79 97 60.

Mais au fait, qui sont-ils ?


Composée d’acrobates, de danseurs, de musiciens et de techniciens-bidouilleurs, la Cie 36 du mois développe et défend depuis 1995 un langage théâtral transdisciplinaire où se mêlent danse, gestuelle, sons, techniques circassiennes… Après des formations et diverses expériences de (nouveau) cirque, de théâtre et de mise en scène, Emmanuel Audibert prend la direction artistique de la compagnie et met en scène Les petites suites, Le jour et la nuit et Expect.

Implantée à Cachan et à Fresnes, l’association 36 du mois lance en 2000 un projet culturel de proximité itinérant : le cirque 360. Plus qu’un espace de spectacle, le chapiteau est un prétexte, une manière de rencontrer les publics autrement… Ainsi, le cirque 360, qui se définit comme « néonomades en Ile de France », associe animations pédagogiques autour du nouveau cirque, formations et spectacles amateurs ou professionnels… (www.36dumois.net)

« Les personnages mis en piste par la compagnie 36 du mois ne sont pas des héros circassiens comme les autres, et c’est pour ça qu’on les aime. Pour leur acrobatique maladresse, leurs mimiques cartoonesques, leur mécanique gestuelle parlante sans être parlée. […] Et la pièce se regarde comme un ballet animé. » Télérama sortir - 28 septembre 2005 - Cathy Blisson (à propos du spectacle Expect)

en partenariat avec La Grainerie, dans le cadre du festival Caravane de cirques

création 2010

 

© pronomades 2016