{{{"Cheval"}}} performance insolente et puérile

Infos pratiques

  • vendredi 12 novembre à 21h
    à Valentine, salle des fêtes
  • entrée 10€ et 5€
    réservations en ligne ou auprès des offices de tourisme des cantons de Saint Gaudens (05 61 94 77 61) et d’Aspet (05 61 94 86 51)
  • tous publics à partir de 12 ans
  • durée : 1 heure

En deux soirées consécutives, de Valentine à Aurignac (samedi 13 novembre), nous vous proposons de découvrir l’univers musico-ludique et technico-sportif d’Antoine Defoort, artiste lillois qui (sé)vit à Bruxelles. En Belgique, il fait partie d’une nouvelle génération d’artistes francophones dite « émergente » et réinvente l’art de la performance, d’une manière résolument décomplexée… nous nous devions de vous le présenter !

Point de galopade une bombe vissée sur la tête et une cravache à la main… autant vous le dire tout de suite, le titre “Cheval” ne vous sera d’aucune utilité pour une éventuelle compréhension de ce spectacle. Préparez-vous néanmoins à une étonnante heure de gymnastique cérébrale aussi absurde que logique, déglinguée et jouissive, définitivement hors norme !

Prenez deux joyeux énergumènes (Antoine Defoort et Julien Fournet), des saynètes délirantes pré-enregistrées, un stabat mater interprété à coups de ballons de foot sur écran géant, des bidouillages sur machines high-tech, des guitares qui deviennent raquettes de tennis, un inoubliable « Billy jean » de Michael Jackson réalisé flûte à bec dans le nez (!), ajoutez des borborygmes drôlissimes… et vous obtenez “Cheval”, objet théâtral délicieusement disjoncté.

Mais ne vous fiez pas pour autant à ces apparences de « n’importe quoi », car sous des airs totalement foutraques, ce spectacle est intelligemment mené et assumé, avec juste ce qu’il faut de moquerie pour la performance « qui se prend la tête ».

Si vous pressentez déjà que vous allez adorer, réservez sans plus tarder vos places ! Car si Cheval est programmé dans le fameux festival In de Valentine, il l’est également dans le In d’Avignon cet été !

Mais au fait, qui sont-ils ?


Antoine Defoort se définit lui-même comme quelqu’un, pas plus artiste que vous et moi, qui essaye de maintenir une bonne ambiance et un taux de porosité élevé entre ses lubies de saison, la vie, la vraie et l’art contemporain... tout un programme ! Ce qu’il faut préciser, c’est que, diplômes nationaux d’expression artistique en poche (DNSEP et ERSEP), il se passionne (selon ses propres termes) pour la performance transdisciplinaire hétéroclite et anti-thématique, dans lesquelles le jeanfoutre cohabite avec le bien foutu et le tragique côtoie l’incongru...

Julien Fournet a, quant à lui, suivi une formation en philosophie qui s’incarne dans le développement de projets artistiques singuliers en tant qu’assistant, scénographe, vidéaste (ou tennis-partner !). Il dirige aussi et très sérieusement l’Amicale de production (coopérative administrative, lieu de rencontres, d’édition et de développement de projets).

(http://entuenedufard.be/)

« Antoine Defoort déploie un humour décomplexé, multipliant les références et les détournements. Son dernier spectacle, "Cheval", brouille les limites entre possible et imaginaire. Le tout, en chansons. "Cheval" est un spectacle qui repousse les limites du possible et les frontières du réel-el-el-el (effet Bontempi n° 89 « Science Fiction »), mais qui a l’élégance de le faire en chansons. » Mouvement.net – Florent Delval (février 2008)

 

© pronomades 2016