{{{"7 jours, 7 clowns, 7 familles"}}} retour de clowns

Infos pratiques

  • dimanche 7 novembre à 17h
    à Saint Gaudens, aux Haras, lieu de création
  • gratuit
  • tous publics à partir de 7 ans
  • durée : 1 heure 30

création écrite lors de ce temps de résidence dans les familles du 31 octobre au 5 novembre

Plus qu’un spectacle, il s’agit d’un projet en deux temps, d’une démarche singulière composée d’une partie plus « visible » que l’autre… mais tout est une question de point de vue. Car durant 7 jours, 7 familles (toutes issues des services de la Ville et de la Communauté de communes du Saint Gaudinois) partageront leur quotidien avec 7 clowns, chacun le sien ! A la fin de la semaine, une « cérémonie » sous forme de compte-rendu sensible et clownesque viendra clôturer cette expérience hors du commun…

Proserpine, clown initiatrice de ce projet aime faire rire, oui, mais ce qui l’intéresse avant tout, c’est la « fabrique » de liens, l’expérimentation de « l’être ensemble » que lui permet son personnage.

Durant une semaine, du petit déjeuner au dîner, du père au petit dernier, un vent clownesque soufflera, provoquant une atmosphère de possibles inattendus dans le quotidien des familles concernées (et dans Saint Gaudens en général !). Avoir un clown chez soi, c’est accueillir un regard différent sur soi-même et sa famille… et se rendre compte que hors du « cocon », chacun a une vie indépendante et autonome !

Quand le dimanche, les 7 foyers se rencontreront autour de cette expérience, vous serez les témoins d’une aventure profondément humaine… et drôle ! Avec son nez rouge, son costume, son maquillage, mais surtout sa personnalité et son humanité, chaque clown racontera (et marquera…) à sa manière, sa famille…

Pour finir, si, du 31 octobre au 7 novembre, votre enfant vous soutient mordicus qu’un de ses camarades de classe est arrivé à l’école main dans la main avec un clown, si votre collègue de travail arrive talonné par un étrange gus fardé… ne vous formalisez surtout pas ! Avec 7 clowns « lâchés » dans la ville, vous finirez forcément par en croiser un… c’est statistique ! Si par contre, vous en croisez un le 8 novembre… là, vous pourrez vous inquiéter...

Mais au fait, qui sont-ils ?


Caroline Obin, alias Proserpine, est un clown tragicomique, né à 9 ans, très précisément ! Par le biais de l’Apprentie compagnie, elle mène des projets atypiques et s’intéresse à tout ce que la présence d’un clown peut créer, bousculer dans notre quotidien.

Ainsi, elle développe entre autres choses (et depuis 2003) « les fabriques de liens », immersions de Proserpine dans le monde civil (hôpitaux, lycées, quartiers...) qui lui permettent de tricoter du lien, de la vie, des rêves avec des publics multiples... (www.proserpine.fr)

« Caroline Obin (Proserpine) m’impressionne. Elle possède une force unique d’autant plus efficace qu’elle repose sur un personnage mangé par la méchanceté. Méchanceté que Caroline assume avec jouissance et qui lui permet de lever certains tabous rarement abordés. » Lestroiscoups.com - mars 2006

 

© pronomades 2016