{{{"Domini Pứblic" }}} performance collective

Infos pratiques

  • samedi 11 septembre à 11h
    à L’Isle en Dodon (place de la mairie)
  • dimanche 12 septembre à 11h
    à Aspet (place de la République)
  • gratuit
  • tous publics à partir de 16 ans
  • durée : 1 heure 15

Conçu par le metteur en scène catalan Roger Bernat, "Domini Públic" est une curieuse aventure théâtrale, articulée autour de consignes, de questions ou de sondages dont les réponses tissent peu à peu la trame d’une expérience relationnelle assez inhabituelle...

Un casque audio sur les oreilles, vous écoutez attentivement les instructions sonores. Êtes-vous nés en France ? Souhaitez-vous avoir des enfants ? Vous êtes-vous lavé les dents ce matin...? A vos réponses à cette série de questions (faussement innocentes) sont associées des consignes corporelles (mettez-vous à droite, levez les bras...)... de quoi composer un étrange et silencieux ballet pour l’observateur extérieur passant là par hasard !

Au gré de vos réponses et de vos déplacements, des regards se croisent, des connivences se créent, des malaises s’installent... et révèlent, créent des micro-communautés temporaires... comme si se configurait un réseau social en temps réel.

Ce « jeu-performance » ludique, qui oscille habilement entre gravité et légèreté, relativise et dédramatise le sentiment d’appartenance. Ainsi l’explique Roger Bernat : « Nos relations deviennent de plus en plus complexes, mais nos identités deviennent de plus en plus semblables. Et pourtant, on ne veut pas le voir, on joue à être différents. Le spectacle montre qu’on n’est pas aussi différent des autres qu’on le pense, pas tellement spécial en fin de compte ». Ah bon ?!

Mais au fait, qui sont-ils ?


Roger Bernat est catalan et surtout l’un des chefs de file de la scène artistique en Espagne. Après des études en architecture, il entre à l’Institut de Théâtre de Barcelone pour étudier la mise en scène et la dramaturgie. De 1997 à 2001, il co-dirige avec Tomàs Aragay la très audacieuse compagnie General Elèctrica dont les spectacles, engagés, lui ont valu une reconnaissance nationale.

Dans un souci permanent de trouver de nouvelles voies théâtrales, Roger Bernat a beaucoup travaillé sur divers groupes sociaux (chauffeurs de taxi, transsexuels, héros...) avant de s’axer plus précisément sur le spectateur en tant qu’acteur à l’intérieur de dispositifs singuliers où le hasard a toute sa place… (www.rogerbernat.com)

« "Domini Públic" relativise le sentiment d’appartenance, dédramatise les tensions ; on en ressort plus attentif aux autres, et ce n’est pas mal. » Libération (mai 2009)

« En nous remettant au centre, Roger Bernat guide le spectateur à co-construire l’espace public dans l’espace du politique, lui-même relié aux valeurs de chacun. Comme si nous devions reconstruire notre maison commune, après toutes ces années où le « je » a primé sur le « nous ». » Festivalier.net (Pascal Bély - mai 2009)

 

© pronomades 2016