{{{"Tous ceux qui tombent"}}} théâtre à l’oreille

Infos pratiques

  • vendredi 1er, samedi 2 et dimanche 3 juillet, à 7h30
    à Martres Tolosane (rendez-vous devant la gare)
Comp. Marius

10 € et 5 € / à partir de 12 ans / 1 heure 10

vendredi 1er juillet à 07h30
 » Réservation en ligne close

samedi 2 juillet à 07h30
 » Réservation en ligne close

dimanche 3 juillet à 07h30
 » Réservation en ligne close

  • Du thé et une omelette persillée, pour un p’tit déj irlando-belge !

Pour les curieux d’expériences théâtrales singulières, pour les amoureux de l’œuvre de Samuel Beckett, pour ceux qui sont tombés sous le charme de cette incroyable compagnie belge (accueillie la saison dernière avec sa saga Pagnol), pour les lève-tôt, les couche-tard et pour tous les autres... Rendez-vous au petit matin, soleil tout juste levé, à la gare de Martres Tolosane, pour bien commencer la journée, avant de vous rendre au travail, pourquoi pas... ?!

Le chef de gare vous accueille : coiffez-vous du casque audio que l’on vous tend, acceptez le thermos et l’omelette encore chaude et installez-vous, face au paysage.

C’est l’histoire d’une petite vieille comme les autres. Une petite vieille que le poids des ans a fait courber peu à peu, que le temps passé a rendu plus aigrie encore... Et qui doit, en plus, aller chercher son mari, Dan Rooney. Cela l’embête, elle n’aime pas sortir, surtout qu’elle va croiser plein de gens... l’inconvénient d’avoir vécu déjà trop longtemps, dit-elle. Le ton est donné.

Dans cette pièce radiophonique écrite par Samuel Beckett en 1957, le maître du théâtre de l’absurde s’amuse à dresser, rien que pour nos oreilles, le portrait d’une vieillesse un peu stéréotypée, dramatiquement attachante, horriblement drôle et terriblement familière...

Ainsi se succèdent des dialogues comme seul Beckett sait en écrire... superbement mis en valeur par la traduction et les voix des comédiens de la Comp. Marius, qui ne se refusent ni le burlesque, ni les doubles sens grivois… ! Et vous nous remercierez de vous avoir tirés du lit de si bonne heure !

Mais au fait, qui sont-ils ?


Dès 1991, le parcours artistique indissociablement lié de Waas Gramser et Kris Van Trier (Tg STAN de 1991 à 1993, Tg Maten avec Guy Cassiers de 1994 à 1996 et le collectif du théâtre De Onderneming de 1997 à 2005) va les amener à fonder, en 2006, la Comp. Marius. Passionnés de littérature théâtrale, ils traduisent et adaptent des « classiques » tels que, notamment, la trilogie de Marcel Pagnol Marius, Fanny et César ou le diptyque Manon et Jean de Florette en employant « un minimum de moyens et un maximum d’imagination. » Cette compagnie belge, composée d’excellents comédiens, est installée dans un ancien bâtiment industriel à Hoboken/Anvers où elle présente ses spectacles dans un contexte local autant qu’international (Pays-Bas, France, Espagne, Allemagne), en adaptant à chaque fois leurs textes dans la langue du pays qui les diffuse.

(www.marius.be)

A propos du spectacle "Marius, Fanny & César / la trilogie"
« Du rire, des larmes, des mots, et des bons, et des comédiens formidables portés par une urgence de rejoindre un public venu à leur rencontre. Que ceux qui ont pleuré (ou failli) lèvent le doigt. Adopté, à l’unanimité. » (la Dépêche du midi - octobre 2010)

 

© pronomades 2016