{{{“Une Cerise Noire”}}} théâtre de rue

Infos pratiques

  • samedi 28 mai à 21h30
    à Labarthe Rivière
    (rendez-vous devant la salle des fêtes)
  • gratuit
  • à partir de 7 ans
  • 1 heure 20

La Française de Comptages (25 comédiens et techniciens) vous propose d’assister au tournage d’un film et à sa diffusion en simultanée sur grand écran, de découvrir l’envers du décor et l’effervescence des coulisses… sur un camion transformé en studio de cinéma à ciel ouvert !

Les projecteurs s’allument, les machinistes sont en place, les acteurs finissent de se maquiller, les derniers ordres sont donnés… Silence… Action ! C’est parti pour 1 heure 20 de tournage survolté, précis et plein d’humour.

A la fois spectacle, film, plateau de cinéma et performance technique, “Une Cerise Noire” est un hommage au cinéma noir des années 1950-1960, un polar qui reprend les codes des grands classiques du genre : le noir et blanc, la musique évocatrice, mais aussi la blonde sulfureuse, la secrétaire dévouée, jolie derrière ses lunettes, le Ripou et le méchant, très méchant… Avec une réelle virtuosité, les plans séquences s’enchaînent avec rapidité et technicité pour un ballet réglé au millimètre ! Les changements de décors se font à vue, le public se retrouve parfois figurant… toute la magie du cinéma est mise à nue, pour votre plus grand plaisir ! Car ce n’est pas tant le scénario en lui-même qui importe, mais bien toutes les anecdotes, les incidents, la mise en abîme qu’il génère.

Comparaison n’est pas raison, mais reste une belle indication. On retrouve avec cette compagnie la jubilation de faire, l’adrénaline de jouer qui signaient les grands spectacles du Royal de Luxe… Un vrai régal dans la tradition du théâtre de rue, à voir en famille !

Spectacle accueilli dans le cadre du réseau En rue libre

Mais au fait, qui sont-ils ?


Dans la compagnie, ils sont à peu près 25 (comédiens, constructeurs, musiciens,…) à se réunir autour, notamment, de Benoît Afnaïm, pour des projets artistiques de grand envergure. 2002 était l’année de la naissance de la compagnie, mais aussi de sa première création, "33 heures 30 minutes" (fresque monumentale relatant la traversée de l’Atlantique par Charles Lindbergh à bord du Spirit of St Louis). "Une Cerise Noire" est la deuxième création de La Française de Comptages. « Formés à l’école Oposito, ils ont un formidable délire en plus, un désir d’ivresse totale, une jubilation, le sens de la démesure et une imagerie cinéma. » (Jacques Livchine, Théâtre de l’Unité)

(www.fradecom.com)

« Un monstre de précision, d’humour, d’imagination. […] Un monstre de complexité qui pourtant se déroule avec une fluidité hypnotisante. » (L’Union - juin 2010)

« Le spectacle est partout, sur le plateau, dans le film, dans la création des décors, dans le jeu frénétique et la coordination périlleuse, mais sans faille de la part des acteurs. Et le spectateur se plonge avec délice dans cette mise en abîme du regard. » (L’Humanité - août 2010)

 

© pronomades 2016