{{{"Les Canapés Observatoires"}}} écoute dans le paysage

Infos pratiques

  • gratuit
  • à partir de 8 ans
  • durée : le temps que vous vous accorderez

De 10h à 18h, à l’occasion de la 10ème “Journée de la littérature jeunesse et de l’écrit”, vous êtes invité à faire des pauses et le plein de mots, de sons, d’images, de littérature, de poésie, de temps… installé dans de confortables canapés, face au paysage.

Saint Bertrand de Comminges est un village que vous connaissez bien, du moins le croyez-vous… Le Collectif L’Art au Quotidien vous propose de porter un autre regard sur ce haut lieu du Patrimoine, de vous arrêter, de faire des haltes et de répondre à l’appel de leurs canapés sonorisés… Ne résistez pas et installez-vous, bien au fond, jusqu’à ce que vos pieds soient ballants. Ouvrez grand les yeux et les oreilles, et cultivez votre paysage intérieur avec, comme outils, les mots de Gilles Clément (auteur, jardinier et paysagiste) et comme matière première, le paysage environnant, ce petit jardin derrière la grille, ce point de vue particulier…

Chaque canapé est un point d’observation et d’écoute unique, une balise, un belvédère donnant sur un aspect du paysage qui s’offre à vous. L’occasion de (re)découvrir un environnement plus ou moins familier, souligné par l’écriture de ce grand « acteur » du paysage, ingénieur horticole de formation et enseignant de l’école nationale supérieure du paysage de Versailles. Il est l’auteur de plusieurs concepts qui découlent de l’observation qu’un paysage naturel n’est jamais figé... L’opportunité inédite d’écouter un texte, en mouvement, du plus lointain au plus intime et pourtant confortablement installé...

“Les Canapés Observatoires” est une première étape de création, de la deuxième édition d’“Un jardin/Un auteur” qui donnera naissance au printemps 2013 à un parcours déambulatoire pluridisciplinaire sur la base sous-marine de Saint-Nazaire.

Mais au fait, qui sont-ils ?


Depuis 2003, le Collectif L’Art au Quotidien s’intéresse à la notion de site et propose de déplacer le lieu de fabrication de l’art en le confrontant à l’espace public, par la conception, la production et la réalisation de dispositifs pluridisciplinaires d’expérimentation et de créations artistiques in situ.

Il associe à ses projets des artistes et des compagnies qui aiment confronter l’art à l’espace public, traverser les frontières, déplacer les lieux traditionnels de la représentation aux lieux quotidiens du vivant. Par leur travail, le Collectif cherche à favoriser la découverte de formes nouvelles et leur nécessaire rencontre avec le public. Une rencontre qui ne se limite pas à convier le spectateur, mais à chercher avec lui, expérimenter et évoluer en sa présence, en le reconnaissant comme un acteur de la création.

(http://unjardinunauteur.blogspot.com/2009/05/le-collectif-lart-au-quotidien.html)

 

© pronomades 2016