{{{“Miettes”}}} cirque sans chapiteau

Infos pratiques

  • vendredi 29 juin à 18h30
    à Rieucazé (rendez-vous au cœur du village)
  • samedi 30 juin à 18h30
    à Payssous (rendez-vous devant la mairie)
  • dimanche 1er juillet à 18h30
    à Mirambeau (rendez-vous en haut du village)
  • gratuit
  • à partir de 8 ans
  • 60 minutes

Non seulement Rémi Luchez fait partie de cette nouvelle génération de circassiens qui interroge et réinvente le cirque contemporain, mais c’est aussi le genre d’artiste à partir plusieurs semaines en tournée sur son vélo… pour ces deux bonnes raisons (entre autres !), nous sommes ravis de vous le présenter !

À la fraîche en ce début d’été, vous marcherez un peu avant de tomber sur lui, presque par hasard... Vous le reconnaîtrez, il ne ressemble à aucun autre, porte un pull troué sur son dos et un air ahuri sur son visage. Clown, équilibriste, fildefériste, Rémi Luchez, c’est tout un cirque à lui seul. Mais pas un cirque à paillettes et fanfares, un cirque simple et sans artifices où l’on s’attache plus volontiers au charme de son personnage lunaire qu’à ses improbables performances. Entre équilibres du corps et déséquilibres du clown, il met en place son approximatif dispositif (quatre piquets et une bobine de fer)… avec une maladresse drolatique et savamment orchestrée !

Avec Pierre Déaux, ils ont bricolé ce numéro de funambule pas comme les autres et nous proposent un solo irrésistible pour clown perché, une petite bulle intime et poétique faite de brics et de brocs insolites… A chacun de tirer son propre fil (de fer)... et de se laisser faire.

Spectacle accueilli dans le cadre du réseau En rue libre.

Mais au fait, qui sont-ils ?


Diplômé du Centre National des Arts du Cirque de Châlons-en-Champagne en 2005, Rémi Luchez a tourné pendant deux ans avec “Toto Lacaille”, création collective de la 17ème promotion du CNAC et a participé au projet “Trois petits points”, autour des liens entre le cirque et l’enfance, mis en scène par Nikolaus. Pour “Miettes”, il a été accompagné pour la mise en scène, par Pierre Déaux, artiste mêlant cirque et théâtre et travaillant notamment auprès de Gilles Defacques ou Nikolaus… En 2008, Rémi Luchez est lauréat Jeunes Talents Cirque Europe pour le projet “Miettes”… et en 2010, il monte l’Association des clous avec Olivier Debelhoir avec qui il crée “Nichons là”…

(www.wix.com/assodesclous/cirque)

Tandis que d’autres défiaient la mort, Rémi Luchez nous proposait l’échappée belle transformant les lois de l’attraction en balade imprévue. Une aventure drôle et poétique qui nous a tous élevés, durant une petite heure, au-dessus du sol.
(La Marseillaise - Jan Jouvert - 5 juillet 2009)

Dans son regard qui s’attarde chargé d’une douce ironie ou d’une légère inquiétude, entre une posture ridicule et un équilibre incongru, quelque chose affleure de la ténacité dérisoire de l’humain. Nous sommes dans une veine absurde qui sied bien au nouveau cirque, capable de traduire les angoisses métaphysiques de l’être sans jamais en élucider le sens.
(La Scène - Anne Quentin - printemps 2009)

 

© pronomades 2016