{{{“Expérience de bananalité”}}} partition chorégraphique

Infos pratiques

  • vendredi 1er juin à 17h30
    et samedi 2 juin à 10h30 et 16h30
    à Saint Gaudens (rendez-vous devant la mairie)
Roure

10€ et 5€ / à partir de 10 ans / 1 heure

vendredi 1er juin à 17h30
 » Réservation en ligne close

samedi 2 juin à 10h30
 » Réservation en ligne close

samedi 2 juin à 16h30
 » Réservation en ligne close

Anne Corté, jeune artiste marseillaise issue de la FAI AR (Formation Avancée et Itinérante des Arts de la Rue) vous invite à observer différemment l’espace passant, les gens qui marchent, leur manière de bouger et de se comporter… pour une expérience pas banale.

Autant vous le dire tout de suite, le temps va s’arrêter et la perception que vous avez des choses qui vous entourent va irrémédiablement changer. Là-bas… avez-vous remarqué ce petit détail ? Les bonnets jaunes de ces amoureux ne vous semblent-ils pas quelque peu… incongrus ? Cette femme, à droite, n’a-t-elle pas une démarche étonnante ? Pourquoi a-t-elle toutes ces baguettes de pain dans les bras ?

Maintenant que votre œil s’est habitué, les repérez-vous, toutes ces petites « anomalies », ces petits gestes quotidiens répétitifs ou singuliers ? Et en vous penchant un peu plus, en y regardant de plus près, n’avez-vous pas l’étrange impression que ces mouvements dans l’espace public forment une partition… ? Petit à petit, les parcours des passants semblent dessiner des entrelacs et leurs démarches composer un rythme ponctué d’anecdotes comme des contretemps ou de minuscules courts-circuits… Et si tout cela, finalement, n’était pas qu’une coïncidence et que tout était réglé… comme du papier à musique ?

Mais au fait, qui sont-ils ?


Roure est une jeune compagnie marseillaise portée par Anne Corté, artiste issue de la promotion 2011 de la FAI AR (Formation Avancée et Itinérante des Arts de la Rue). Après diverses expériences (danse, mise en scène, radio…) en France et à l’étranger, Anne Corté signe, avec “Expérience de Bananalité”, un premier spectacle déjà bien repéré… et remarqué ! « Les expériences de bananalité proposent au public de regarder un espace urbain et son mouvement piéton infiltrés par une chorégraphie de passages, trajectoires et petits évènements quotidiens. Une partition d’anecdotes tisse un réseau d’anomalies dans notre quotidien et se termine par une apparition inattendue. »

(http://association-roure.net)

Où est le spectacle, où est la vraie vie ? Dans les arts de la rue, où les artistes se mêlent aux spectateurs, ce flou entre réel et fiction est souvent savamment entretenu. Avec “Expérience de bananalité”, la jeune artiste marseillaise Anne Corté pousse le questionnement jusqu’au bout et en fait la matière même du spectacle. Ses acteurs deviennent passants, qui se mêlent aux « vrais » gens, tandis que les spectateurs, planqués à l’intérieur, regardent derrière une vitrine les interactions entre les uns et les autres.
(L’Alsace - juillet 2011)

 

© pronomades 2016