{{{“La Quincaillerie Parpassanton”}}} {{Cirkatomik}}
théâtre de foire {{{“Le Bonheur est dans le chant”}}} {{Les Grooms}}
opérette de rue

Infos pratiques

  • dimanche 13 mai
    à Saint Martory (centre du village)
  • 15h Cirkatomik / tous publics / 55 minutes
  • 16h Les Grooms / tous publics / 1 heure 15
  • gratuit

Quel qu’ait été votre choix il y a une semaine, que vous soyez déçu ou satisfait du vote de la majorité, nous tenions à commencer la saison sur le thème du bonheur (et à l’heure où l’on écrit ces lignes, on y croit !). On vous retrouvera donc avec l’enthousiasmante famille Parpassanton et la folle fanfare des Grooms… au pays de la joie… ! Allez, désenchantés et heureux, accablés et comblés, chantons, sourions ensemble… car ce jour-là, c’est la journée du Bonheur !

Quelles que soient les grandes orientations de la politique économique, libérale ou… libérale, le commerce de la famille Parpassanton, né avec le Front populaire (oui, Messieurs Dames !), ne craint pas la concurrence. Participer à la grande vente aux enchères des Parpassanton, c’est l’assurance d’en avoir pour son argent : le coutelas du destin, le grillapatate ou le chrono casque… vous ne repartirez pas sans ! Les frères Roger, Philibert, Jean-Baptiste et leur sœur Geneviève vous présenteront leur collection d’objets insolites et autres trouvailles débiles que vous vous arracherez !

Nous poursuivrons la journée avec les Grooms, ces musiciens en livrée à la musique enivrante, qu’il n’est plus nécessaire de présenter. Ils arriveront cette année avec l’ambassadeur du Bhoutan, petite royauté bouddhiste est-himalayenne coincée entre la Chine et l’Inde, pour relever l’indice de bonheur urbain (IBU) et attribuer à Saint Martory le fameux label « ville heureuse ». “Le bonheur est dans le chant” résonne comme un écho cinématographique qui se serait trompé de département tout en promettant une virée joyeuse dans un film de Jacques Demy, où tous les dialogues sont chantés. Et une seule question : alors, heureux… de nous retrouver ?

Mais au fait, qui sont-ils ?


Cirkatomik
Fondée en 1992, la compagnie Cirkatomik crée en 1993 "Préhistosso", puis en 1995 "Supermercado", en parallèle au Festival des Allumés à Nantes. En 1999, la compagnie présente le "Premier Salon des Grands Départs", et crée "La Quincaillerie Parpassanton"… Suivent ensuite (dans le désordre) "Le PUF", "Photoflamme", "De l’orange… au jonglador"…

(www.cirkatomik.com)

Depuis 1936, les frères et sœur Parpassanton sillonnent les routes avec leur magasin ambulant, prêts à livrer leurs anecdotes et à faire plonger les spectateurs dans un univers aussi unique que le sont leurs produits. (L’Union - mai 2008)

Les Grooms
La fanfare des Grooms naît en 1984 aux côtés du Théâtre de l’Unité, compagnie historique du théâtre de rue en France dans les années 70. Dès le départ, le groupe lie musique et présence théâtrale et créé un répertoire où musiques savantes et populaires se mélangent pour créer du décalage, de la surprise. Musique classique, chant, jazz, théâtre ou improvisation théâtrale… Les Grooms sont tous terrains !

(www.lesgrooms.com)

M. Souami, le conseil municipal et la fanfare s’engagent alors dans les rues de la ville, s’invitant parfois dans des appartements, pour interroger les citoyens chalonnais, pas toujours authentiques car parfois incarnés par des comédiens. Et c’est sur ce point que réside tout l’intérêt de cette création, avec des situations burlesques où le spectateur ne sait plus distinguer le vrai du faux, et si les personnes haranguées au hasard jouent un rôle ou non.
(Le journal de Saône et Loire - juillet 2011)

 

© pronomades 2016