{{{“Le 6ème jour”}}} théâtre pour clown

Infos pratiques

  • vendredi 23 et samedi 24 novembre à 21h
    à Juzet d’Izaut (salle des fêtes)
Entreprise-cie François Cervantes "Le 6ème jour"

10€ et 5€ / à partir de 10 ans / 1 heure 10

vendredi 23 novembre à 21h00
 » Réservation en ligne close

samedi 24 novembre à 21h00
 » Réservation en ligne close

Pour le “ 6ème jour ”, Arletti a laissé Zig, son compagnon que vous avez découvert dans “ La curiosité des anges ”… Aujourd’hui elle est toute seule et ce qui l’intéresse, c’est de comprendre comment, en ce sixième jour, l’aventure de l’homme a commencé… Tout un programme !

Pour percer le mystère de la Genèse, notre Arletti drôlement fagotée va tout simplement usurper l’identité d’un spécialiste de la question… et prendre sa place au pupitre, à l’occasion d’une conférence !

Le 6ème jour, Dieu créa bétail, bestioles, animaux sauvages de la terre (les oiseaux et les poissons, il avait fait ça la veille) et bien sûr, la femme et l’homme. Mais avant le 6ème jour, il y a le premier, le deuxième… parviendra-t-elle à arriver jusqu’au 6ème si crucial ?

De digressions en digressions, elle apostrophe le public, fait le clown, cherche à gagner du temps… car finalement, a-t-elle seulement envie de connaître l’origine de l’humanité, elle qui n’est pas sûre d’être homme, femme… ?

Dans ce spectacle drôle et plein de poésie, Catherine Germain (Arletti) et François Cervantes se servent de la Genèse pour rendre hommage à la scène, à la magie du théâtre et à sa force créatrice. A ce qui fait qu’une comédienne devient un personnage, à ce qui fait qu’un spectacle devient un moment privilégié et unique…

Mais au fait, qui sont-ils ?


Directeur artistique de la compagnie depuis 1986, François Cervantes, accompagné de sa troupe, a déjà créé une trentaine de spectacles joués en France et à travers le monde… tous interrogeant, à leur manière, le monde d’aujourd’hui. A la fois auteur, metteur en scène et directeur artistique, François Cervantes explore les formes les plus anciennes du théâtre comme le masque, le clown, qu’il se plaît à mettre à l’épreuve de la scène contemporaine… Depuis 2004, la compagnie fait le pari de la permanence et s’installe à la Friche Belle de Mai ; en 2006, L’entreprise - Cie François Cervantes créé sa maison d’édition... Les éditions Maison.

(www.compagnie-entreprise.fr)

« Avec un talent à nul autre pareil, Catherine Germain mène le clown plus loin qu’on ne l’a jamais fait. Un spectacle troublant et jubilatoire. »
(Télérama - Thierry Voisin - 30 avril 2008)

« Une immense légende, dans un petit corps maladroit, se balançant en longues enjambées saccadées. »
(Le Monde - Catherine Bédarida - 2 mars 2002)

 

© pronomades 2016