{{{“Le Petit Cirque”}}} {{Laurent Bigot}}
théâtre d’objets {{{“Les Souliers”}}} {{Arno Fabre }}
concert pédestre

Infos pratiques

  • samedi 17 à 17h et 21h
    et dimanche 18 novembre à 17h
    à Bouzin (salle des fêtes)

Arno Fabre
gratuit / tous publics / 14 minutes

Laurent Bigot

10€ et 5€ / à partir de 7 ans / 30 minutes

samedi 17 novembre à 17h00
 » Réservation en ligne close

samedi 17 novembre à 21h00
 » Réservation en ligne close

dimanche 18 novembre à 17h00
 » Réservation en ligne close

C’est en venant à l’heure dite que vous pourrez tout voir : “Les souliers” d’Arno Fabre et “Le Petit Cirque” de Laurent Bigot, pour une après-midi / soirée autour du son produit par la manipulation d’objets, mécanique ou manuelle !

Commençons par l’installation sonore d’Arno Fabre : une armée de souliers composée de 30 paires de chaussures. Bottines, escarpins, chaussures d’enfants, etc. frappent, frottent le sol, s’emballent ou ralentissent pour créer rythmes et contretemps. Fermez les yeux et distinguez marches joyeuses ou guerrières ; ouvrez les yeux et observez toutes ces chaussures aux tempéraments multiples (certaines sont provocantes, timides, séduisantes) ; ces orphelines de pieds semblent convoquer les fantômes de ceux qui les ont habitées, choyées ou abîmées… Fascinant.

Poursuivons avec “Le Petit Cirque” de Laurent Bigot : ce passionné
de musique improvisée et d’expérimentations sonores a construit
une petite piste de cirque hors du commun où chaque action est guidée par le son. À partir de bouts de ficelles, de ressorts, de jouets de quincaille et autres gadgets démodés, il met en piste des numéros fragiles pour lilliputiens qui déclenchent vibrations et mélodies étonnantes. De mini voltiges en micro pirouettes, vos yeux et vos oreilles en seront tout… ébouriffés !

Mais au fait, qui sont-ils ?


Laurent Bigot (www.oisiveraie.com)

Laurent Bigot, compositeur et musicien, s’intéresse depuis longtemps aux rapports possibles entre la musique et d’autres disciplines artistiques, ainsi qu’avec l’environnement, les objets et les situations du quotidien... Electroacousticien et un peu bidouilleur, il compose en studio et joue sur scène sur différents dispositifs analogiques, privilégiant la création du son en direct. Il est aussi saxophoniste dans la compagnie Musicabrass !

« “Le petit cirque” de Laurent Bigot est, si l’on doit faire des comparatifs, et l’on peut rarement s’en empêcher, le pendant du cirque de Calder version sonore, parce que Laurent Bigot est musicien avant tout. Depuis qu’il se balade avec son “Petit Cirque”, la magie fait partie de son monde, de l’univers qu’il offre aux spectateurs subjugués, qui en ressortent la tête heureuse. » (Bruno Pin - ...491 - août 2010)

Arno Fabre (http://arnofabre.free.fr)

Artiste éclectique et inclassable, Arno Fabre aime bousculer notre rapport au monde en créant des oeuvres poétiques autant que réflexives. Ses installations sonores (“Dropper01”, “Les Souliers”, “Composition pour trois radios”, “Astragale Zénon l’arpenteur”… ) et son travail sur le paysage, la loi et le sauvage (“Contre-nature Lois et paysages”, “Tunning Landscape”, “Loup y es-tu ?”, “Ne surtout pas l’ignorer”, “The Evergreen”…) sont invités en France et à l’étranger, lors d’expositions d’art contemporain, de festivals de musique contemporaine, de marionnettes ou d’art électronique. Il est diplômé de l’Ecole nationale supérieure Louis Lumière (section photographie) et du Fresnoy - studio national des arts contemporains.

« Une armée de bottines, rangers, galoches et escarpins frappe le sol. Ce concert pédestre est une fascinante installation sonore, pilotée par ordinateur, qui révèle le tempérament fougueux, timide, joyeux ou guerrier de chacune des paires de souliers mobilisées par Arno Fabre. » (Télérama Sortir 3272 - 26/09/12)

 

© pronomades 2016