{{{“Moscow”}}} documentaire sensible

Infos pratiques

  • du jeudi 20 au samedi 22 septembre à 21h
    et dimanche 23 septembre à 17h
    à Lestelle de Saint Martory
    (rendez-vous derrière le stade)
Groupe Berlin Moscow

10€ et 5€ / à partir de 15 ans / 1 heure 10

jeudi 20 septembre à 21h00
 » Réservation en ligne close

vendredi 21 septembre à 21h00
 » Réservation en ligne close

samedi 22 septembre à 21h00
 » Réservation en ligne close

dimanche 23 septembre à 17h00
 » Réservation en ligne close

spectacle accueilli dans le cadre du Réseau Sud

Commencez votre périple par Moscou et découvrez une métropole russe pleine de contrastes et d’excès… Dobro pojalovat (bienvenue, en russe) !

Sous un grand chapiteau en dôme, six écrans mobiles se déplaçant autour du public vont révéler des images (subjectives et éclairantes) d’une capitale rongée par la corruption et les inégalités. Pendant plusieurs mois, l’équipe du Groupe Berlin a pris le temps de rencontrer et d’interviewer des personnes aux réalités diverses : une scientifique qui complète son petit salaire en faisant des ménages le soir, un directeur de cirque qui boite pour cause de désobéissance aux « racketteurs très officiels »… L’écoute de ces tranches de vie nous rappelle que la résistance, la lutte contre toutes les formes d’oppression sont des thèmes actuels… mais qu’il est malheureusement parfois nécessaire de baisser la voix, car les délateurs rôdent, encore, toujours. Ce spectacle, documentaire sensible, mêle intelligemment projections vidéo, témoignages troublants et composition musicale interprétée en direct (par un quatuor à cordes et un pianiste)… Vous n’aurez qu’une envie : voir les suivants !

JPEG - 5.1 ko

Mais au fait, qui sont-ils ?


Depuis 2003, les flamands du Groupe Berlin (Bart Baele et Yves Degryse - associés jusqu’en 2009 à Caroline Rochlitz) esquissent une série de portraits de villes choisies à la fois pour leurs singularités et leur portée universelle : Jerusalem, Iqaluit, Moscow, Bonanza. Ces dernières sont rassemblées dans un cycle intitulé Holocène (période géologique actuelle). Pour chacun de ces spectacles-documentaires, ils prennent le temps d’écouter les habitants et « montent » les paroles et images recueillies afin de montrer la complexité de certaines situations sociales et/ou humaines... « Dans la galaxie d’images qui traversent les créations du groupe Berlin, la réalité a parfois un léger goût de surréalisme. On y pénètre par la petite porte, voire une fenêtre en arrière-cour, pour mieux se laisser entrainer dans le cirque du vaste monde. » (Cathy Blisson)

(www.berlinberlin.be)

Une création du Groupe Berlin, c’est un peu comme une téléportation, dans un monde que l’on connaît ou pas. Un hameau, une mégapole, un coin de globe sur la croute terrestre, une réalité qui va se regarder autrement, l’espace d’une représentation. Révéler des atmosphères en clair-obscur, des incongruités humaines et paysagères, de drôles de clashs culturels. Et une multitude de petites histoires qui en disent long sur nos vastes conditions.
(Cathy Blisson)

La mise en scène, le dispositif, tout fonctionne parfaitement et intelligemment.
(Libération - 6 septembre 2010)

 

© pronomades 2016