{{{"Attifa de Yambolé"}}} conte décalé

Infos pratiques

  • vendredi 30 août à 19h
    à Auzas (rendez-vous devant l’église)
  • samedi 31 août à 19h
    à Galié (rendez-vous devant la salle des fêtes)
Anne-Sybille Couvert

5€ / à partir de 12 ans / 65 minutes

vendredi 30 août à 19h00
 » Réservation en ligne close

samedi 31 août à 19h00
 » Réservation en ligne close

Anne-Sybille Couvert est rentrée il y a peu d’un voyage en Afrique, complètement em-bal-lée ! Et c’est dans la plus pure tradition des contes africains (du moins le croit-elle !), avec une candeur déconcertante et terriblement drôle, qu’elle partage avec vous ses découvertes et impressions… fortement « teintées » d’ethnocentrisme occidental.

Passionnée par l’art du conte (mais conteuse d’une maladresse évidente), Anne-Sybille vous accueille dans son jardin, sous un arbre à palabres (faute de baobab, un chêne fera ici l’affaire). Alors qu’elle commence à raconter l’histoire de la petite Attifa, elle multiplie les digressions, ponctuant chaque péripétie d’anecdotes de voyage et de clichés aussi désopilants qu’effarants. Car avec son boubou coloré et ses accessoires typico-touristiques, elle incarne parfaitement la baroudeuse godiche façon « voyage organisé », persuadée d’avoir tout vu et tout saisi de l’Afrique (après une petite semaine seulement au Sénégal).

Naïveté ou sentiment de supériorité paternaliste ? Ce spectacle évoque avec esprit et drôlerie les préjugés raciaux incrustés dans l’inconscient collectif et dresse une juste caricature de toutes ces certitudes bien-pensantes, petits racismes ordinaires… desquels il est difficile de se départir.

Mais au fait… Anne-Sybille Couvert… cela ne vous dit rien ? Dites-le plus vite… Oui, la ressemblance phonétique avec les 26 000 couverts n’est pas fortuite, puisque Valérie Véril est l’un des piliers de la compagnie et que ce spectacle a été mis en scène par Philippe Nicolle, directeur artistique de cette dernière ! Et si cela n’est pas un gage d’humour…

Mais au fait, qui sont-ils ?


Depuis 1998, Valérie Véril est une des comédiennes attitrées de la compagnie 26000 couverts, avec qui elle joue, entre autres, dans "Beaucoup de bruit pour rien" de Shakespeare et "Les Descendants des Tournées Fournel". Elle a également été une des comédiennes incontournables de la compagnie Royal de Luxe avec qui elle a créé "Roman-photo tournage" et "La Véritable histoire de France". En parallèle à ces deux compagnonnages, elle collabore avec le Groupe Merci, le Phun, Cirkatomik, les Cyranoïaques, travaille avec les danseurs de la cie D.C.A. de Philippe Decouflé, découvre l’opérette avec la cie Les Brigands, et dernièrement, rejoint la cie des Femmes à Barbe pour un spectacle de joute verbale, "La Taverne Münchhausen". "Attifa de Yambolé" est sa première création en tant qu’auteur.

www.26000couverts.org

« Capable, enfin, de faire de son Anne-Sybille le parangon simultané de la bêtise bien-pensante et de la gentillesse à tout crin, dans un exercice de démontage de codes - culturels, sociaux, théâtraux et l’on en passe - dont personne ne réchappe, même une fois spectacle fini. Un miroir double-face, dressé devant elle-même autant que devant le public. Ainsi les plus belles convictions humaines, humanistes et même humanitaires s’ouvrent-elles sur l’abîme de notre insondable connerie... »
(Le clou dans la planche - janvier 2013)

« Pétillante et cabotine, Valérie Véril campe à merveille cette touriste godiche, belle caricature de nos préjugés occidentaux, au point de berner certains spectateurs qui prennent au premier degré l’inexpérience de la conteuse et sa maladroite franchise. »
(Télérama Sortir - Thierry Voisin)

 

© pronomades 2016