{{{“Adishatz / Adieu”}}} théâtre

Infos pratiques

  • dimanche 2 juin à 17h
    à Gourdan Polignan (salle des fêtes)
Jonathan Capdevielle

10€ et 5€ / à partir de 14 ans / 50 min

dimanche 2 juin à 17h00
 » Réservation en ligne close

Acteur, marionnettiste, ventriloque, danseur, chanteur, Jonathan Capdevielle est un jeune et génial artiste hors-norme dont il nous semblait nécessaire de vous présenter la première - et prometteuse - mise en scène, explorant l’identité ambiguë d’un
personnage façonné par la culture pop…

Connu pour ses collaborations avec Gisèle Vienne (figure importante du théâtre contemporain français), Jonathan Capdevielle s’est en effet rapidement fait remarqué
pour sa stupéfiante capacité à endosser des rôles de personnages « habités », troublants, dérangeants. Dans “Adishatz/Adieu”, c’est seul qu’il se met en scène dans un autoportrait fragile et déglingué, entre vie réelle et élans fantasmés.

Sur fond de tubes énergiques des années 80 et 90 (Madonna, Cher…), Jonathan Capdevielle, en chanteur-imitateur étonnant (car diaboliquement talentueux !), brouille les pistes. La fiction se mêle au documentaire, les chansons se cognent aux conversations familiales… alors que s’invite une chorale de chansons du Sud Ouest, comme pour insister sur la « persistance » de ses origines, en l’occurrence tarbaises.

Entre culture commerciale américaine et culture traditionnelle régionale, Jonathan
Capdevielle fait coexister en lui différents personnages, tous en quête d’identité(s).
Postures de clips, travestissements, troubles de la personnalité et mémoire familiale
sélective… autant d’éléments qui révèlent un jeune homme complexe, ambivalent, délirant et drôle.

Mais au fait, qui sont-ils ?


Après ses études de théâtre à Tarbes, Jonathan Capdevielle intègre l’École Supérieure Nationale des Arts de la Marionnette. Il travaille avec des personnalités du monde de la marionnette, du théâtre et de la danse tels Alain Recoing, Jan Dvorjak, Jean-Pierre Lescot, Henk Boerwinkel, Claire Heggen... Il a participé à plusieurs créations de Mercedes Tormo, Eloi Recoing, Alain Mollot, Laure de Broissia, Marielle Pinsard... Collaborateur de Gisèle Vienne, il est l’interprète de presque toutes ses pièces : “Splendid’s”, “ShowRoomDummies”, “Stéréotypie”, “Jerk”... En 2006, il crée avec Guillaume Marie “We are accidents waiting to happen” au Palais de Tokyo. En 2007, il présente pour la première fois une performance-tour de chant intitulée “Jonathan Covering” au Festival “Tanz im August” à Berlin, point de départ de la pièce “Adishatz/Adieu”.

(www.bureaucassiopee.fr)

« Par la seule force des mots, Jonathan Capdevielle ressuscite une adolescence crépusculaire, entrecoupée de virées minables en boîte de nuit. Perruque platine sur la tête, trébuchant sur ses hauts talons, l’échappé des Pyrénées joue juste. Et nous éblouit par ses métamorphoses. » (Télérama, Mathieu Braunstein - 6 mars 2013)

« Jonathan Capdevielle nous fit le coup des adieux à la scène “Adishatz/Adieu”, un tour de chant génial et décavé qui illustre les fins de nuit qui dérapent dans les brumes de matins blêmes. Sublime déglingue, et chapeau à cet artiste qui a tous les talents... mais ça, on le savait déjà. » (Les inrockuptibles - mars 2010)

 

© pronomades 2016