{{{"Matamore"}}} cirque

Infos pratiques

  • mercredi 9, vendredi 11 et samedi 12 octobre à 20h45
    à Saint Girons (au Foirail)
    Les vendredi 11 et samedi 12, on vous emmène en bus ! Rendez-vous à 19h à Saint Gaudens, place du Pilat
Cirque Trottola et Petit Théâtre Baraque

10€ et 5€ (les 11 et 12 octobre : déplacement en bus obligatoire... pour 1€ seulement) / à partir de 10 ans / 1 heure 40

mercredi 9 octobre à 20h45
 » Réservation en ligne close

vendredi 11 octobre à 19h00
 » Réservation en ligne close

samedi 12 octobre à 19h00
 » Réservation en ligne close

spectacle accueilli en partenariat avec l’Estive, Scène nationale de Foix et de l’Ariège

Le Cirque Trottola et le Petit Théâtre Baraque, proches dans leur rapport cru et intuitif au spectacle, se sont rassemblés pour cette nouvelle création, “Matamore”… Ceux qui avaient vu “Volchok” des premiers ou “Augustes” des seconds s’en réjouissent déjà !

Vous serez sous un chapiteau, dans une toute petite arène que vous surplomberez. L’univers rafistolé couleur ferraille du Cirque Trottola et le théâtre forain singulier presque expressionniste du Petit Théâtre Baraque s’unissent pour vous offrir un spectacle très éloigné du cirque traditionnel. Profondément poétique, propice à toutes sortes d’imaginaires. Corps virevoltants, positions incongrues, conciliabules mystérieux, défis clownesques, grandes chutes, voltiges, numéros burlesques… Le tout est mené par un étonnant équipage : un torero minable, un Pierrot aux cheveux rouges, un clown blanc, un Charlot hispanique...

« Ce ne sont pas des hommes et des femmes de cirque que figurent Bonaventure Gacon, Titoune, Branlo et Nigloo, mais des êtres lunaires, ralentis, absorbés par quelque nécessité indéchiffrable. » Ce serait une erreur que d’essayer de raconter “Matamore”, l’essentiel étant de s’imaginer sa propre histoire, sûrement très différente de celle de votre voisin… Mais pour cela, il faudra venir ! « Trottola et le Petit Théâtre Baraque optent pour un théâtre brut, un cirque des pauvres et des fous... » (Télérama, 16/02/2013)

Mais au fait, qui sont-ils ?


Co-fondateurs du cirque Aligre et du théâtre équestre Zingaro, Branlo et Nigloo du Petit Théâtre Baraque ont aussi été interprètes dans des créations du théâtre du Radeau et du Footsbarn travelling theatre… Parallèlement, ils ont construit un petit théâtre ambulant pour 32 spectateurs, le Tonneau. Verront notamment le jour dans ce dernier les spectacles “Coude à coude”, “Une case provisoire”, “Augustes”... Imprégnés d’univers forain, ils fabriquent un théâtre impressionniste où pantins, décors peints et arnaque lumineuses font le jeu de la scène au même titre que les acteurs.

Quand il est acrobate au Cirque Plume, après être passé par le cirque Désaccordé et le CNAC, Bonaventure Gacon rencontre Titoune et ils travaillent ensemble au cirque Convoi exceptionnel. Mais Titoune, de son côté, après avoir passé du temps à l ‘école de cirque de Montréal et avant d’atterrir au Cirque Plume, avait co-fondé le cirque Pocheros avec Mads Rosenbeck, le jongleur danois. Lui aussi était passé par le CNAC mais avant Bonaventure… alors ils ne s’étaient pas connus à ce moment-là. En bref, ces trois-là ont fait leur bout de chemin dans le cirque, sont passés par différents cirques, et ont décidé de faire le leur, de cirque. Vous l’aurez compris, il s’agit du Cirque Trottola et de son esthétique singulière faite de virtuosité où l’art circassien est prétexte à raconter avec justesse l’âme humaine.

(www.cirque-trottola.org)

« Privilégiant l’émotion au spectaculaire, l’univers sensible du Petit Théâtre Baraque, magique et atypique procure d’intenses moments de bonheur. » (Le Parisien)

« Leurs spectacles scrutent l’âme humaine. L’émotion est au rendez-vous. » (Direct Soir)

 

© pronomades 2016