{{{Parlement}}} théâtre de la parole

Infos pratiques

  • mardi 27 et mercredi 28 mai à 21h
    à Saint Marcet (salle des fêtes)
Joris Lacoste

12€ et 5€ / à partir de 12 ans / 1 heure

mardi 27 mai à 21h00
 » Réservation en ligne close

mercredi 28 mai à 21h00
 » Réservation en ligne close

Le 28 mai, prenez le Carnomade(s) pour 1 € l’aller-retour. Au départ de Carbonne, arrêts à Saint Julien, Cazères et Martres Tolosane (horaires, informations et réservations auprès de l’office de tourisme de Martres Tolosane - 05 61 98 66 41, de la bibliothèque de Carbonne - 05 61 87 59 81 ou de Pronomade(s) - 05 61 79 95 50).

“Parlement” est un (très impressionnant) solo composé à partir d’un corpus sonore de l’Encyclopédie de la parole. Une composition de sons récoltés par une bande de doux dingues passionnés (poètes, acteurs, plasticiens, musiciens, chorégraphes, metteurs en scène…), dont fait partie Joris Lacoste. Ils enregistrent des paroles singulières, dites dans des occasions les plus diverses. Ouvrez grand vos oreilles et
laissez-vous aller !

Deux soirs de suite, la salle des fêtes de Saint Marcet va résonner de mille mots,
intonations, accents, langues… spectaculairement incarnés par une Emmanuelle
Lafon virtuose ! Seule devant son pupitre et son micro, elle reproduit une multitude
de paroles, allant du commentaire sportif à l’extrait de sitcom, du message d’un
amoureux déçu laissé sur un répondeur, aux inflexions mélodieuses du patois franco-provençal… En écoutant la juxtaposition de ces formes parlées qui, a priori, n’ont rien à faire ensemble, vous serez troublés de remarquer, par exemple, comment certains discours politiques utilisent les mêmes intonations qu’un prêche tiré de l’Évangile.
Performance vocale époustouflante, ce spectacle s’apparente à une partition musicale et poétique, une composition contemporaine faite d’acrobaties vocales,
soupirs, cris, utilisant avec précision tessitures, tonalités et timbres variés. Bref, un intelligent et drôle d’objet, à voir et… entendre absolument !

Mais au fait, qui sont-ils ?


Joris Lacoste vit et travaille à Paris. Il écrit pour le théâtre et la radio depuis 1996, et réalise ses propres spectacles depuis 2003. Il a ainsi créé 9 lyriques pour actrice et caisse claire aux Laboratoires d’Aubervilliers en 2005, puis "Purgatoire" au Théâtre national de la Colline en 2007, dont il a également été auteur associé. De 2007 à 2009 il a été co-directeur des Laboratoires d’Aubervilliers. Il initie deux projets collectifs, le "projet W" en 2004 et l’ "Encyclopédie de la parole" en 2007, qui donne lieu notamment en 2009 au solo "Parlement". En 2004 il lance le projet "Hypnographie" pour explorer les usages artistiques de l’hypnose : il produit dans ce cadre la pièce radiophonique "Au musée du sommeil" (France Culture, 2009),
l’exposition-performance "Le Cabinet d’hypnose" (Printemps de Septembre Toulouse, 2010), la pièce de théâtre "Le vrai spectacle" (Festival d’Automne à Paris, 2011), l’exposition "12 rêves préparés" (GB Agency Paris, 2012), la performance "La
maison vide" (Festival Far° Nyon, 2012), ainsi que "4 prepared dreams" (for April March, Jonathan Caouette, Tony Conrad and Annie Dorsen) à New York en octobre 2012. (www.jorislacoste.net)

Formée au CNSAD, Emmanuelle Lafon joue notamment auprès de Klaus Michael Grüber et Michel Piccoli, Frédéric Fisbach, Jean-Baptiste Sastre, Bernard Sobel, Madeleine Louarn, Bruno Bayen, Aurélia Guillet, Lucie Berelowitsch et Vladimir Pankov, Célie Pauthe... Au cinéma, elle tourne avec Marie Vermillard, Patricia Mazuy, Bénédicte Brunet, Denise Chalem (Talents Cannes), Philippe Garrel. Elle fait partie du collectif F71 (www.collectiff71.com) avec Sabrina Baldassarra, Stéphanie Farison, Sara Louis et Lucie Nicolas : réunies par un désir commun de repenser l’organisation du travail, elles sont chacune auteur, metteur en scène, comédienne, et participent à la production de leurs spectacles. Son travail d’interprète, sensible aux
rapports entre son, voix, texte et musique, lui permet de collaborer avec des artistes issus non seulement de la scène théâtrale, mais de la musique et des arts plastiques : le collectif moscovite SounDrama, le groupe de musique improvisée
Goat’s Notes, Emmanuel Whitzthum, Thierry Fournier, Marie Husson...

 

© pronomades 2016