{{{"Trust"}}} théâtre

Infos pratiques

  • samedi 15 novembre à 18h et 21h
    à Boussens (salle des fêtes)

VOUS POUVEZ ENCORE RESERVER VOS PLACES POUR LA SEANCE DE 21H AUPRES DES OT DE ST GAUDENS 05 61 94 77 61 ET MARTRES TOLOSANE 05 61 98 66 41

LA SEANCE DE 18H EST COMPLETE

Groupe Merci

12€ et 5€ / à partir de 14 ans / 1 heure 30

samedi 15 novembre à 18h00
 » Réservation en ligne close

samedi 15 novembre à 21h00
 » Réservation en ligne close

Le Groupe Merci s’est emparé d’un texte de Falk Richter, auteur contemporain allemand dressant le portrait d’une génération un peu perdue, frappée par la crise économique. De ce thème on ne peut plus actuel, la compagnie propose une mise en scène sombre et drôle à la fois, génialement explosée…

« Dans une situation où les Hommes sont surmenés, sans cesse incités à produire, à s’inventer, à se vendre, tout d’un coup la seule valeur dans laquelle on a encore confiance, l’argent, s’effondre. » (F. Richter) Et “Trust”, c’est autant cette confiance que son effondrement… La fragilité des relations humaines, l’interdépendance entre les systèmes économiques, politiques et les systèmes relationnels, sociaux, etc. sont autant d’inquiétudes symptomatiques de notre époque. Comme échoués après un naufrage, les personnages incarnent parfaitement les dégâts collatéraux d’une telle crise : la peur de l’avenir, de ne pas être à la hauteur, de perdre ses valeurs, son identité, de n’être rien, ou pas grand-chose… Un texte brillant, écrit comme on parle, avec urgence, rythme et puissance. À voir et écouter… à tout prix !

Mais au fait, qui sont-ils ?


C’est en 1996 que Solange Oswald, metteur en scène et Joël Fesel, à la fois plasticien, installateur et scénographe, créent le Groupe Merci, groupe pluridisciplinaire. Au travers de leurs différentes créations (“La mastication des morts”, “Les présidentes”, “Colère !”, etc.), le Groupe Merci aime à inventer des objets atypiques appelés « objets nocturnes ». Ces spectacles visent une participation « différente » des spectateurs en imposant avec eux une proximité troublante en interrogeant continuellement la distance à la représentation. « Ce qui se joue sur la scène du Groupe Merci, c’est le dialogue entre la dramaturgie des textes et celle de l’espace. Transformer, mettre en creux des espaces pour re-conditionner l’acte de jouer, l’acte d’écouter. Surgir. Donner à entendre le poème contemporain là où on ne l’attend pas. » (Groupe Merci)

www.groupemerci.net

 

© pronomades 2016