{{{Sur les traces du I.T.F.O. (Import’nawouak Turakian Folklorik Orke’stars)}}} théâtre d’objets

Infos pratiques

  • jeudi 27 novembre à 21h
    à Saint Gaudens (au Théâtre Jean Marmignon)
Sur les traces du ITFO

12€ et 5€ / à partir de 12 ans / 1 heure

jeudi 27 novembre à 21h00
 » Réservation en ligne close

spectacle accueilli en coréalisation avec le Théâtre municipal de Saint Gaudens

Événement de taille : la Turakie, « petit pays en géométrie verticale inconnu de
tous mais qui peut exister dans l’imaginaire de chacun », sera mis à l’honneur,
huit jours durant ! Pour l’occasion, et c’est un fait assez rare pour le souligner, tous les grands pontes et hauts fonctionnaires du pays ont voyagé jusqu’ici.
Nous accueillerons donc ces représentants comme il se doit, en fanfare, autour d’un verre et quelques spécialités à grignoter, le samedi 22 novembre à 18h à Encausse les Thermes, pour l’Ouverture de l’ambassade éphémère de Turakie !
Puis, pour vous montrer toutes leurs richesses, ils vous présenteront, en une semaine, trois pièces significatives de leur petit monde, faites d’objets usés et
de bouts de ficelle, de copeaux de mémoires et d’imagination géniale…

Sur scène, un tas d’instruments (aussi reconnaissables qu’insolites) et autant de pupitres chargés de partitions… La dissolution de l’Orchestre National de Turakie a été décidée, pour de fausses bonnes raisons économiques nous dit-on.

Une fois la colère et les mesquineries passées, musiciens et instruments délaissés vont petit à petit reprendre du service et inventer une nouvelle façon d’agir ensemble ! Grincements, pédaliers de bicyclette, notes sorties de nulle part, mélodies jazzy (jouées en direct)… Tout un savant bric à brac (dont seul Turak Théâtre a le secret !) se met à dodeliner, pour la renaissance d’un orchestre mené par de grandes marionnettes aux nez biscornus ! Un spectacle plein de poésie et d’humour, à voir (aussi) en famille !

Mais au fait, qui sont-ils ?


Turak théâtre et Michel Laubu développent depuis plus de 18 ans un théâtre visuel nourri d’objets détournés ou imaginaires, et de langages aux accents multiples et inventés. Ils pratiquent un théâtre non textuel dit « théâtre d’objets ». Un théâtre qui met en scène des acteurs-danseurs-marionnettistes aux prises avec des marionnettes construits à partir d’objets usés. On peut dire, d’une certaine manière, que les Turak travaillent aux objets trouvés… Loin des formes théâtrales conventionnelles, les spectacles de Turak théâtre ne ressemblent à rien de connu : théâtre sans texte, faite de bric et de broc, où des objets de récup’ se réincarnent sous nos yeux pour nous raconter une histoire. Ou plutôt des histoires puisque chaque spectateur est invité à laisser vagabonder son imaginaire et à se glisser dans cet univers onirique.

(www.turak-theatre.com)

 

© pronomades 2016