Édito

Ailleurs, dans certaines villes, la tentation de faire des économies sur le dos de la Culture est grande. Comme est grande la bêtise… « Et si certains trouvent encore que la Culture coûte trop cher, qu’ils essayent l’Ignorance » comme le suggère haut et fort le Centre dramatique national de Saint-Denis.

C’est vite oublier combien la Culture joue un rôle déterminant - surtout - en période de crise ;
C’est vite oublier le programme transmis par le Conseil national de la Résistance ;
C’est vite oublier qu’en 2015, en Europe, l’Obscurantisme assassine l’Intelligence ;
C’est vite oublier le rôle émancipateur de l’Éducation et de la Culture, postulat indiscutable jusqu’alors dans toutes les gouvernances politiques et progressistes.
En général, ce sont les mêmes Villes qui coupent dans les soutiens à la création et souhaitent avoir leur droit de regard sur les programmations… Ce sont les mêmes qui confondent les notions de projet culturel et de projet d’animation du territoire, les propositions pensées avec les habitants dans la permanence des actions et les programmations événementielles visant à attirer des touristes nombreux sur 3 jours.
On apprend alors tous les mois la fin d’une diffusion ici, la baisse d’une subvention culturelle là.
On apprend que la Ville de Niort rendrait bien à la Région Poitou-Charentes son CNAR ou que la Ville de Chalon-sur-Saône affirme vouloir baisser d’un quart son soutien aux Abattoirs, lieu de création des arts de la rue en Bourgogne.

Ici, dans le sud de la Haute-Garonne, demeure (pourvu que cela dure !) la conscience de la nécessité d’un projet culturel de territoire. L’histoire montre, sur les 15 dernières années, que ce projet peut, par moments, se contracter, se replier sur lui-même et à d’autres, se développer et s’ouvrir. Cependant, une majorité de Communautés de communes (avant la fusion prévue par l’application de la loi NOTRe) forme un bloc uni autour de l’existence du Centre national, dans la globalité de ses actions : soutien aux artistes et accompagnement du territoire. La Culture a été depuis 2001 un marqueur du territoire, et c’est peut-être autour d’elle que s’est affirmée une première cohérence territoriale.

Engagement culturel et positionnement politique, mais également conscience pour les élus du Comminges et du Volvestre que la Culture participe au développement économique : pour 1 000 € attribués par le territoire à Pronomade(s), c’est 2 800 € qui sont reversés directement dans l’économie locale, sans compter ce qu’apporte la présence des spectateurs ou des compagnies aux commerces de proximité. Faut-il redire qu’en France, la Culture contribue pour 3% du PIB national, et qu’avec l’industrie culturelle, ce chiffre monte à 6% (plus que le secteur automobile !).

Ceci n’est pas une justification, mais une réalité : la Culture ne coûte pas, mais rapporte, et rapporte beaucoup.

Certains élus devraient en avoir conscience avant de soutenir des politiques de recul dans le secteur culturel, sous couvert d’une meilleure gestion financière…
Disons-le clairement : faire ainsi des économies sur la Culture est un mauvais calcul et une double erreur : de sens d’abord, de sous ensuite !

Marion Vian et Philippe Saunier-Borrell, codirecteurs.

2016 ...

Patience... Nous sommes actuellement en train d’imaginer un nouveau site tout beau tout neuf, qui sera bientôt accessible sur cette même adresse !

Cie On Off / SMS Sing Me a Song

SMS livraisons (chansons à domicile)
• mercredi 25 et jeudi 26 mai de 17h à 20h, à Martres Tolosane (stand de la cie à côté du Café des sports)

gratuit / tous publics

SMS live (spectacle de chansons)
• vendredi 27 mai à 21h, à Martres Tolosane (gymnase municipal)

entrée 12€ et 5€, réservations auprès de l’OT de Saint Gaudens 05 61 94 77 61 / tous publics à partir de 7 ans / durée : 1h10

Les 2 premiers jours, faites livrer la chanson de votre choix à la personne de votre choix par le chanteur de votre choix ! Informations et réservations auprès de l’office de tourisme de Martres Tolosane à partir de samedi 21 mai et directement auprès de la compagnie les mercredi 25 et jeudi 26 mai de 10h à 12h et de 15h à 18h.
Le vendredi, venez vous délecter des voix de ces chanteurs, sur scène ! Qu’ils vous aient livré une chanson, que vous les ayez croisés à mobylette dans les rues, que vous ne les connaissiez pas, ne manquez pas ce concert joyeux et déjanté !

Informations :
Vous pouvez déjà réserver vos places auprès de l’Office de tourisme de Saint Gaudens au 05 61 94 77 61, pour les spectacles de la première partie de saison.

Si vous souhaitez recevoir notre programme papier, n’hésitez pas à nous en faire la demande sur accueil@pronomades.org. Nous vous l’enverrons avec plaisir et rapidité !

A très vite, avec un nouveau site internet !

© pronomades 2016