{{{“Sanctum garageum ou l’esprit garage”}}} arts de la rue

Infos pratiques

  • vendredi 3 juillet à 18h et 21h,
    samedi 4 et dimanche 5 juillet à 11h et 18h
    à Aspet (RDV devant la mairie)
Floriane Facchini & Cie

12 € et 5 € / à partir de 10 ans / 1 heure 45 environ

vendredi 3 juillet à 18h00
 » Réservation en ligne close

vendredi 3 juillet à 21h00
 » Réservation en ligne close

samedi 4 juillet à 11h00
 » Réservation en ligne close

samedi 4 juillet à 18h00
 » Réservation en ligne close

dimanche 5 juillet à 11h00
 » Réservation en ligne close

dimanche 5 juillet à 18h00
 » Réservation en ligne close

“Sanctum garageum ou l’Esprit garage” est une balade ethnographique et poétique, une galerie de portraits de garages, avec ses histoires (de vies) singulières, ses fantaisies, ses fictions, ses réalités et ses secrets… Suivez le guide !

Pas tout à fait dedans, pas complètement dehors… Il y a plusieurs sortes de garages… les poussiéreux, les bien rangés, ceux où l’on gare son véhicule, où l’on
entasse des cartons, ceux transformés en atelier de bricolage… Et puis il y a les
garages-refuges, ceux qui permettent de s’adonner à une passion, de protéger
quelques histoires personnelles ou de famille.
L’équipe de Floriane Facchini est partie à la recherche d’un esprit garage proprement aspétois ! Quel(s) usage(s) ont fait les gens de ces quelques m2, espace intermédiaire, sas indispensable entre vie privée et vie publique ? Après plusieurs jours de résidence dans le village (entre décembre 2014 et juillet 2015) où elle a découvert autant d’appropriations singulières de garages qu’elle a rencontré de gens, elle vous invite à suivre un parcours de garage en garage, entre réalité et fiction, à la rencontre des personnages qui peuplent ces entredeux, mêlant histoires récoltées ici-même et figures poétiques venues d’ailleurs. Une plongée dans « l’esprit garage » qui rend hommage à cette petite poésie, méconnue, du quotidien.

Mais au fait, qui sont-ils ?


Née à Rome, Floriane Facchini découvre le théâtre à l’adolescence puis, en 1999 confonde la compagnie de cabaret I Nuovi Mutanti et tourne avec le spectacle « Bang ! » (Prix Ettore Petrolini) jusqu’en 2005. En 2000, elle intègre l’International Clown’s school d’Eric de Bont, en Espagne. Diplomée d’études théâtrales à l’Université de Rome en 2005, elle se perfectionne ensuite à l’Odin Teatret d’Eugenio Barba et travaille avec la compagnie Teatret Om au Danemark et avec la compagnie Bodobodo en Espagne. En France depuis 2007, elle oriente sa démarche autour de l’espace urbain, notamment avec les compagnies Les trois points de suspensions, Avec ou Sanka. De 2011 à 2013 elle suit le cursus de la FAI AR à Marseille.

www.florianefacchini.fr

 

© pronomades 2016