{{{“Na capa tanta”}}} cinéma d’ici

Infos pratiques

  • samedi 27 et dimanche 28 juin à 17h, 17h30, 18h et 18h30
    à Aurignac (au cinéma)
L’équipe NCNC

12 € et 5 € / tous publics / 1 heure environ

samedi 27 juin à 17h00
 » Réservation en ligne close

samedi 27 juin à 17h30
 » Réservation en ligne close

samedi 27 juin à 18h00
 » Réservation en ligne close

samedi 27 juin à 18h30
 » Réservation en ligne close

dimanche 28 juin à 17h00
 » Réservation en ligne close

dimanche 28 juin à 17h30
 » Réservation en ligne close

dimanche 28 juin à 18h00
 » Réservation en ligne close

dimanche 28 juin à 18h30
 » Réservation en ligne close

spectacle accueilli avec l’aide du réseau En rue libre

“Na Capa Tanta” est une aventure cinématographique d’un genre nouveau, la réalisation d’un film qui se réclame de la nouvelle vague du cinéma italien, le NCNC (Nuovo Cinema NeoCinetico). Cette manière originale de faire du cinéma redonne toute sa place au mouvement dans l’image et inversement !

À l’heure où nous écrivons ces lignes, le titre du film n’est pas encore défini, le scénario est en cours d’écriture et le casting non encore arrêté ! Car ce film a la
particularité de se réaliser in situ, nourri du quartier ou village investi, de son histoire,
son architecture et de ses habitants rencontrés !
Quand il sortira en première mondiale et unique au cinéma d’Aurignac, l’équipe NCNC
aura passé plus de 4 semaines ici-même, à arpenter les rues du village, à capter les
histoires (la grande et les petites, les sues et les tues), à écrire une fiction (car c’en
est une, absolument !), à capter les images puis les assembler en un collage très
précis et riche de sens !
Peut-être vous reconnaîtrez-vous alors, au détour d’une rue, à l’angle d’une scène,
en filigrane ou en évidence… ? Pour le savoir, rendez-vous au cinéma d’Aurignac
à l’occasion de ces projections, singulières à plus d’un titre ! Reflet d’une aventure
partagée et surprenant objet artistique, ce film sera, selon l’équipe NCNC, « expressif,
imprévisible, spontané, itinérant et unique » !

Mais au fait, qui sont-ils ?


Créé par Prisca Villa, performeuse et metteuse en scène, et différents artistes internationaux, l’équipe NCNC focalise ses recherches sur les interactions art - espaces - habitants et invente des dispositifs innovants à la frontière entre cinéma, photographie et théâtre.

Depuis 2009, le collectif a produit des films d’un genre nouveau, itinérants et créés in situ dans le cadre de sa première création « Na Capa Tanta », parmi lesquels « Cap Al 32 » à Barcelone, « C’est la faute à Venise » à Chalon-sur-Saône, « L’écho d’un lendemain » à Capdenac (12), « Plus on pédale moins fort » à Cambo les Bains (64), « Le ciel par-dessus les toits » à Blagnac, « Mater Fluminis » à Albi, « La légende du puits » 61 à Cransac (12), « Doña flor y sus amores » à Ramonville.

www.ncnc-film.com

 

© pronomades 2016