{{{“Ma vie de grenier”}}} théâtre de rue

Infos pratiques

  • mercredi 2 septembre à 18h
    Rieux Volvestre (RDV promenade du préau, derrière le kiosque)
  • jeudi 3 septembre à 19h
    à Sepx (devant la salle des fêtes)
  • gratuit
  • à partir de 8 ans
  • 1 heure 15

spectacle accueilli dans le cadre du réseau En rue libre

Gaëtan Lecroteux est venu participer aux vide-greniers de Rieux Volvestre et Sepx. Son stand est installé, fait de tous les objets dont il veut se débarrasser… Il est prêt ! Il est en avance d’une semaine ? Peu importe, il est là, il reste… pour notre plus grand plaisir !

Pour notre plus grand plaisir, car Gaëtan est un homme terriblement attachant, dans sa maladresse hilarante et sa façon un peu désuète et candide de philosopher sur l’existence… Mais bien plus que son bazar, c’est sa vie qu’il va déballer, ses souvenirs, ses déboires amoureux, sa passion pour Rahan, son admiration béate pour son frère Benjamin… Gaëtan est gentil, un peu trop peut-être, de cette gentillesse qui confine à la naïveté. Il est rarement à la bonne place, se cogne aux choses, aux gens, s’empêtre dans tout un tas d’histoires plus rocambolesques et saugrenues les unes que les autres. C’est bien simple, avec lui, les choses élémentaires deviennent rapidement compliquées !

Et le personnage (génialement interprété par Stéphane Filloque, le Claude de “Domi & Claude” accueilli en 2006) est surtout très touchant… et extrêmement drôle !

Mais au fait, qui sont-ils ?


La compagnie a eu 25 ans en 2014. Née au cœur d’Avignon à l’époque où la rue était encore libre, ce nom et cette étoile auront porté chance à plus d’une cinquantaine de personnes qui ont été ou sont encore dans la compagnie.
Le C de carnage est celui de la Connerie universelle traitée sous toutes ses formes, la cascade burlesque, le clown, l’absurde et bien sûr le ridicule qui - soit dit en passant - ne tue toujours pas autant que l’alcool ou les religions.
Le A, de Autonome. Carnage n’est pas une compagnie subventionnée et construit ses spectacles en fonction de ses finances propres.
Le R, de Rapide. Le temps est un facteur qui ne sonne qu’une fois, il y a tant de spectacles à créer… Mais ne confondons pas vitesse et précipitation, juste l’enthousiasme…
Le N de Normal. S’inspirer d’une situation humaine, la tordre, la développer tout comme un exercice de clown, l’emmener là où l’on ne l’attend pas et pouvoir dire : « ce n’est pas nous qui sommes fous, c’est vous qui êtes trop normaux ».
Le 2ème A : Allergique à la connerie, la vraie, celle qui subsiste à l’insu de ceux qui prétendent détenir la Vérité ou La solution, qui d’ailleurs nous sert pour discrètement distiller dans nos spectacles, le reflet de ce monde qui marche sur la tête.
G de Génie… Un vieux rêve, en effet.
Et enfin, E de Energique, Eclabousser, Emerveiller, Emouvoir, Entendre, Ecorcher, Enseigner… C’est fou tout ce qu’on peut faire avec des E : des flans, des Hamlet, un grand monologue d’hésitations…

www.carnageproductions.fr

 

© pronomades 2016